Désherber votre jardin grâce aux plantes allélopathiques sans glyphosate

L’utilisation des engrais ou produit chimique pour la culture est très dangereuse à la fois pour le sol et pour l’homme. Il existe plusieurs types de technique naturelle qui n’empoisonneront pas le sol. Découvrez ici la technique de désherbage par les plantes allélophatiques.

Plante allélopathique : Qu’est-ce que c'est ?

La plante allélophathique à la capacité de produire des composés biochimiques qui provoquent des interactions biochimiques sur les plantes voisines ou avec des microorganismes. De cette interaction résulte une inhibition de leur croissance qui bloque la germination ou empêche la reproduction d’insectes, découvrez ici des informations sur l’affleureuse.
La plante libère des composés dits alléochimiques et ce sont eux qui sont à l’origine des interactions. Ils sont libérés par les racines qui exsudent ou par voie aérienne. Cette dernière voie est à l’origine de lixiviation, de volatilisation ainsi que de la décomposition de la plante morte.
Les plantes allélophatiques sont le laurier-sauce (Laurus nobilis) qui est le premier sur la liste, puis l’eucalyptus et le cèdre ou le pin avec ses aiguilles. Il y a aussi le laurier-palme (Prunus laurocerasus) et le mimosa (Acacia dealbata). Ces dernières possèdent des propriétés moins marquées que les autres.

Comment utiliser ces différentes plantes ?

Pour utiliser les plantes allélopathiques il faut simplement s’en servir comme paillis. Étalez par exemple des feuilles de paillis d’aiguilles de pin ou de laurier-sauce sur le sol, vous remarquerez qu’aucune graine ne germera en dessous. Vous pouvez aussi utiliser des feuilles de sauge ou de conifères ou de broyat d’eucalyptus.
La seconde méthode consiste à planter le pied à l’endroit où vous ne désirez pas avoir de mauvaises herbes. Elle sera utilisée comme couvre-sol. Il faudrait beaucoup de temps avant qu’elle ne commence par faire action. En effet, c'est à l’état d’arbres que la plante commence à développer sa capacité d’inhibition.